rencontre ami tunisie Newsletter
site rencontre o maroc L'info régionale
rencontre africaine 06 Liens utiles
rencontres europeennes taize Les jeunes CR

L'info régionale

Réseaux sociaux

rencontres enseignement et contexte culturel rencontre femme sexe nanterre

souper rencontre celibataires rencontre femme mur alger Selon les sénateurs : « tout se passe bien dans les coopératives, ne changeons rien ! »

coopératives

tchat rencontre algerie Selon les sénateurs : « tout se passe bien dans les coopératives, ne changeons rien ! »

prostituée pieds La Coordination Rurale est sous le choc du retrait total par le Sénat du sujet coopératif dans le projet de loi concernant l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agroalimentaire. Souhaitant un débat parlementaire, le syndicat s’était déjà plaint que la réforme concernant les coopératives soit envisagée par une ordonnance.

dieudonné sketch sur la rencontre avec le pen « Ce sujet est pourtant vital pour la rémunération des agriculteurs. Actuellement, certaines coopératives sont toutes aussi opaques que les privés ! Certaines, en théorie concurrentes, se regroupent même pour mettre en commun une activité au sein d’une holding, s’épargnant de détailler individuellement les activités qui y sont regroupées ; holding aux statuts en général privés et qui ne publie aucun compte ! » dénonce Véronique Le Floc’h, secrétaire générale de la CR.

rencontre dagneux Par cette décision, les sénateurs protègent le système en place et valident non seulement le fait que les coopératives se soustraient à la loi en cours de discussion (notamment à l’article sur les indicateurs de coût de production), mais aussi qu’il n’y ait aucune discussion concernant la clarification sur la redistribution des gains des coopératives agricoles à leurs associés coopérateurs, sur les règles de départ des associés coopérateurs ou encore sur les règles relatives à la gouvernance, aux missions et à la composition du HCCA.

dictionnaire des reves prostituée La CR s’offusque que la commission économique du Sénat ne voie aucun intérêt à moderniser le régime juridique des coopératives et espère que l’ensemble des sénateurs retrouveront rapidement la raison.